Haïti – Cinéma : Dernière ligne droite pour le long-métrage «Dimanche 4 janvier»

Au-delà du témoignage sur l’histoire d’Haïti, le réalisateur français François Marthouret, a souhaité adapter à l’écran, le caractère universel du roman « Bicentenaire » de Lyonel Trouillot dans son long métrage intitulé « Dimanche 4 janvier ». « J’ai aimé la dimension universelle de ce roman, sur ce destin, cette fatalité et cette révolte d’une jeunesse. Il s’agit en l’occurrence de celle d’Haïti dans un contexte politique délicat, mais cette histoire à mes yeux peut parler à tous. »

Le tournage de ce film de près de 2 millions d’euros, a pris fin en Haïti en décembre dernier, après 32 jours de tournages dont 15 en Haïti. Il reste maintenant environ 4 mois de travail de post-production pour obtenir la version finale du film, qui devrait être prêt fin avril 2014.

François Marthouret explique « la majorité des acteurs, sont haïtiens, d’abord parce qu’on parle le créole d’Haïti dans le film et que c’est un peu différent du créole guadeloupéen. C’est aussi parce que ces jeunes haïtiens sont imprégnés de leur histoire. Les deux acteurs principaux sont également Haïtiens, James (Star) Pierre que j’ai découvert à Pointe-à-Pitre et Emmanuel Vilsaint, que j’ai rencontré à Paris. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam